Always and Forever
Ils sont là, tout prêt. Ils vous regardent avec tentation, avec envie, avec avidité de sang, de pouvoirs et de vengeances. Les démons sont là. L'inquiétude augmente d'un cran quand les sorciers découvrent son arrivé. L'ange déchu le plus redouté du monde entier est en marche vers cette ville, vers ce monde. Des rumeurs ? Haha...
A savoir
♠ Le forum est interdit au moins de 16 ans au vu du contenu de certains écrits. Nous le déconseillons au moins de 18 ans.
♠ Le contexte du forum se base sur l’univers de la série « The Vampire Diaries ». Cependant nous allons en dévier pour rendre l’univers unique.
♠ Nous demandons un minimum de 250 mots par réponse et une orthographe correcte. Toutes les relations entre adultes consentants sont acceptées!
♠ La violence est autorisée tant qu’elle ne tourne pas au sadisme pur et qu’une mauvaise ambiance règne sur le forum !
♠ Pensez à corriger vos textes, on critique souvent bonpatron, mais il n'en reste pas moins un moyen de contrôle...
♠ Design by Sadja - alias Elena Gilbert - et Balou


Evénements
C’est une étrange période que nous vivons-là… Une tension semble peser sur la ville de Mystic Falls, et la majorité des gens ne savent même pas pourquoi… La nuit semble s’abattre bien plus tôt qu’à l’ordinaire, il règne une ambiance malsaine, lugubre… Mais les créatures savent ce qui cloche. Les démons sont revenus sur Terre. Ils marchent parmi nous, s’assoient à notre table, mangent avec nous. Mais non contents de profiter de la Terre et de ses occupants, les démons élaborent un plan, une conspiration contre l’Humanité toute entière. Elle est apparue dans les songes des sorciers et des sorcières : Lucifer veut revenir parmi nous. Pour cela, le portail qui mène aux enfers doit être une nouvelle fois ouvert. L’incantation est longue, et puissante. Une nouvelle menace apparaît : les créatures elles-mêmes ! La construction du portail perturbe la magie environnante. Les bagues magiques cessent de fonctionner. Les loups et les hybrides se transforment contre leur volonté. Les vampires semblent pris de frénésie soudaine et meurtrière. Les sorciers perdent subitement leurs pouvoirs. Plus personne n’est en sûreté.

Il reste encore un peu de temps. Du temps pour former une résistance. Pour contrer les forces du mal. Ou tout simplement pour sauver ses proches.Sauf si... Vous désirez son retour.


Postes Vacants

Membre du Mois

Staff






 

 Bad Love - ft Lucas Liska & Nathaniel Starck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Stay away from my Wolves
Avatar : Joe Manganiello
Gouttes de sang : 1177
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 32
Localisation : Salon de tatouage / Manoir de la Meute

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force10
Agilité1
Dextérité 4
Furtivité0
Constitution5
Endurance3
Réflexion 2
Experience7
Trait Racial7

BAD LOVE
La lampe de la cuisine se remet à clignoter. Logan pousse un soupir de mécontentement et appuie avec force sur l’interrupteur, pensant naïvement qu’allumer et éteindre les lumières arrangerait le problème. Il se rend ensuite à l’évidence qu’il faudra un peu plus que ça pour arranger les choses. Le plafond du manoir est assez haut, de sorte que même un géant comme lui ne peut pas toucher le plafond en étirant son bras. Il va donc chercher une chaise et la dépose sur le sol carrelé de la cuisine. Le grand loup monte dessus, la faisant légèrement grincer sous son poids et se met à visser l’ampoule rebelle. Appuyant de nouveau sur l’interrupteur, le visage de Logan se détend. Un problème de réglé. Avec tout ça, il en aurait presque oublié la raison de son passage en cuisine. S’activant aussitôt, le brun saisit une carafe filtrante et la glisse sous le robinet, actionnant l’eau froide pour la remplir. Peut-être qu’il aura soif quand il se réveillera.

De l’eau gicle sur ses doigts et sa bague. Logan relève la carafe et la pose sur la table, frottant machinalement sa bague de contenance. Il y a quelque chose qui ne va pas avec elle. C’est comme si… Comme si elle ne dégageait plus rien. Comme si ce n’était qu’une simple bague d’argent. Et pourtant, c’est bien loin d’être le cas. Elle est précieuse au grand loup. Il la porte à son nez et renifle son odeur, avant de lever les yeux au ciel. Comme si la magie pouvait se renifler… Mais pourquoi a-t-il alors cette désagréable impression ? D’autant plus que la pleine lune est proche, et qu’il en a besoin pour se contenir et de ce fait contenir ses loups… Logan lâche un grognement et replace sa bague à son doigt.

Il a d’autres choses à faire que de s’inquiéter pour une bague. S’occuper de son prisonnier par exemple. Le petit Lucas est tombé dans les pommes dans le coffre de la voiture, et il n’y a rien de surprenant à cela. Au vu de ses nombreuses blessures, son corps a réclamé une petite pause. Lorsque Logan est arrivé au manoir, il y a une heure de cela, il était vide. Il avait passé toute la nuit dehors, et toute la meute était déjà partie travailler. Ce qui est une bonne chose pour Logan. Il aurait subi un questionnaire et des regards anxieux et dubitatifs de certains loups. Peut-être même d’Arya…

Logan fait une moue et va ouvrir le loquet de la porte de la cave, sa carafe à la main. Il la referme derrière lui, sans la verrouiller, et descend lentement les marches froides jusqu’à atteindre le sol de la cave. Elle n’est pas énorme, mais pas non plus minuscule. Composée de plusieurs petites salles toutes bien pratiques, elle regroupe la salle du congélateur toujours bourré de viande congelée, la salle de réserve qui fait l’étalage de la réserve d’alcool, d’aliments en canettes et de légumes en tout genre, et enfin la salle de la chaudière. Normalement celle-ci n’est pas fermée à clef, mais il y a un invité dedans que Logan n’aimerait pas voir s’échapper.

Le loup ouvre donc la porte et rentre dans la petite salle fraîche. L’énorme chaudière est calée dans un coin, son doux ronronnement indiquant son bon fonctionnement. A l’extrémité opposée, il y a un matelas par terre et un homme allongé dessus. Il a une menotte au poignet reliée à un tuyau qui passe dans le mur. Logan n’avait pas vraiment envie qu’il puisse se défouler sur la chaudière, alors il a dû l’attacher loin d’elle par mesure de prévention. Le chasseur n’a pas bonne mine. Des bleus apparaissent de partout et son visage n’a pas eu le temps de dégonfler. Logan lui a administré les premiers soins. Pas aussi bien que Barreth, mais il a fait de son mieux. Au moins de quoi stopper ses pertes de sang.

Il va s’asseoir sur une chaise non loin du matelas et observe son prisonnier toujours K.O. Sa poitrine se soulève doucement lors de sa respiration, il a un petit frisson. Peut-être que Logan devrait aller lui chercher une couette ? Il le fera plus tard, s’il y pense. D’abord, il veut des réponses. En espérant qu’il se réveille rapidement… Logan n’a pas toute la journée devant lui.


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Colton Haynes
Gouttes de sang : 803
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 29
Localisation : Là où je peux me faire de la tune

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force3
Agilité3
Dextérité 6
Furtivité4
Constitution3
Endurance4
Réflexion 2
Experience2
Trait Racial3

ft. Logan, Nathaniel & Lucas

Entre tes griffes



J'ai mal. Absolument partout. Je sens que mon corps est infiniment faible, que même si le loup décidait maintenant de me laisser tranquille et sans plus aucune blessure supplémentaire, je préférerais me laisser crever là plutôt que de devoir me traîner jusqu'à l’hôpital. A mes paroles, le mâle semble avoir eu un léger moment de blanc, mais pas assez long, puisque le voilà qui me menace - encore une fois. Il me soulève, comme rien et je crains de me faire jeter contre un mûr cette fois plutôt que contre une voiture mais il n'en fait rien, il me porte. C'est humiliant, c'est douloureux, mais au moins, il cesse un instant de me frapper, pour le grand bonheur de mon corps. Il ouvre son coffre et je n'ai même pas la force de me battre, me laissant tomber mollement. Ma tête tourne, bourdonne, si j'étais seul, je crois que je hurlerais et chialerais de douleur. Mais hors de question de lui apporter satisfaction. A nouveau, il me menace. Si je fais du bruit, il me brise un truc. Étrangement, cette menace ne m'inquiète pas plus que ça. Ce n'est pas comme si j'étais tout à fait entier à l'heure qu'il est. Et quand bien même je crierais, à part lui, qui m'entendrait ? Quelques personnes, qui n'auraient même pas le temps de comprendre qui a crié, qu'ils ne m'entendraient déjà plus ...

Le géant ferme le coffre, j'entends son pas lourd repartir jusqu'au côté conducteur et la voiture démarre. Je serre les lèvres et me recroqueville sur moi même. Je tiens mon poignet en miette contre moi et secoue la tête. Il ne faut pas que je m'endorme, surtout pas, surtout pas ... Aussi, je tente en vin de me redresser. J'abandonne vite l'idée et tremble, de tout mon cœur. A voix haute, mais toujours basse pour éviter qu'il m'entende, je tente de répéter quelque chose pour rester éveillé et concentré.

- Le poignet brisé, la cheville aussi, des bouts de verre dans le corps, des coupures, je saigne du visage.

Je n'ai pas la foie d'être plus précis, je tente de la répéter. Une, deux fois, mais au milieu de la troisième, je tombe inerte. Je suis mort, surement. Un repos éternel, enfin, plus le moindre soucis... Si seulement les choses s'étaient passées ainsi. J'ai toujours mal, je sens que je crève de froid, de soif, de faim, et de douleur. Mais comme lors d'une paralysie du sommeil, je ne me réveil pas. Ou trop lentement ... Je me sens doucement quitter la douce pesanteur où j'étais caché me quitter. Je me sens soudain mal, je gigote faiblement sur un sol qui semble moue et reprends une longue et lente respiration. J'ouvre les yeux, ne voyant que de violentes lumières blanches et n'entendant qu'un acouphène aiguë au creux de mon oreille. Je grimace, alors que mon corps se réhabitue doucement. Je tente de me redresser, mais je grimace et étouffe un sifflement de douleur en m'appuyant sur le poignet brisé. Je regarde partout autour de moi, l'air plus perdu qu'effrayer, mais c'est en croisant le visage du loup hystérique qui m'a ramené là que je me fige. Malgré la douleur de mon poignet, je me redresse, appuyant mon dos contre le mûr. Je me sens toujours aussi naze, mais cette fois bien plus en stresse qu'avant. Je tire sur mon bras encore valide, mais ce dernier se voit retenu, par des menottes. J'écarquille les yeux et le fixe.

- Ca ressemble à un film de cul amateur où quelqu'un se fait violer ou une série au rabais à la télé où quelqu'un se fait torturer. Tu comptes me violer ou me torturer ?


Je le fixe, l'air haineux. Je tâte doucement le matelas en dessous de moi, décidé à ne plus le lâcher du regard. Sans me poser plus de question, je pense déjà savoir où je suis. Le manoir des loups, mais ce dernier semble bien silencieux à l'étage, je n'entends aucun pas.

- Si on est bien là où je crois que nous sommes ... Je pense que je me suis trompé et que tu vas ni me violer ni me torturer, mais plutôt me tuer non ?
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Christopher Mason
Gouttes de sang : 1196
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Dans son garage la plupart du temps

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force3
Agilité5
Dextérité 4
Furtivité5
Constitution2
Endurance2
Réflexion 5
Experience4
Trait Racial2
Il s’était allongé de nouveau après le petit-déjeuner parce qu’un léger vertige l’avait pris : trois fois rien mais son corps mettait du temps à totalement récupérer de plusieurs semaines où il s’était laissé mourir affamé, déshydraté et tremblant de fièvre, il lui avait fallu du temps pour totalement être remis sur pied, malgré tous les soins de son cher Lucas. Un Lucas qui s’était acharné pendant une semaine à lui préparer à manger, à le remettre sur pied, à le couver de toutes les attentions possibles et si jamais il avait fallu imaginer comment ressouder les liens entre eux, le jeune humain l’avait trouvé car Nathaniel était plus amoureux que jamais, et plus attaché à l’humain qu’il n’était raisonnable de l’être.
Mais il s’en fichait : Lucas était son âme sœur et cette seule idée lui arrachait des sourires béats depuis qu’il était revenu au manoir de la meute. Il ne pouvait guère s’en éloigner plus de quelques jours, surtout en ce moment : l’alpha était aux abois, déterminé à protéger la meute et il devait sans doute compter sur les omégas et leur don pour calmer les quelques membres encore déstabilisés par la mort de Nashoba. Et puis, Nathaniel était devenu un pilier de ce manoir, un élément qui n’en bougeait jamais et il savait qu’il devait manquer aux siens, aussi avait-il décidé d’y revenir même si Lucas lui manquait. Ils se revoyaient très souvent mais c’était de plus en plus dur de le quitter pour retourner au manoir en sachant qu’il passerait une nouvelle nuit loin de ses bras.
C’est le bruit de la porte d’entrée qui l’avait réveillé et Nathaniel s’était redressé, encore à moitié endormi, passant sa main dans ses mèches blondes. En début de matinée, il devait s’agir de quelqu’un qui avait oublié quelque chose, à tous les coups, alors il se leva pour aller aider la personne, dans le doute.
Il se glissa à pas de velours dans les escaliers et aperçut la silhouette massive de Logan qui disparaissait dans l’escalier menant au sous-sol. Qu’allait-il y faire ? Il se rendait compte maintenant qu’ils ne l’avaient pas vu de la nuit… Logan avait-il des ennuis ?
Il se dirigea vers la porte, à peine habillé d’un t-shirt et d’un bas de jogging, curieux de savoir ce qu’il se tramait.
- Logan ?
Personne ne répondit et il continua de descendre, s’arrêtant net quand il perçut l’odeur, avant d’entendre la voix de Lucas résonner plus bas.
Lucas ?? Ici ? Mais l’odeur ne pouvait pas le tromper et il fronça les sourcils, avant que l’odeur de sang ne vienne également perturber ses sens lupins.
- Merde !
Il se mit à courir, déboulant dans la salle de la chaudière de manière assez brusque et sans aucune discrétion. Le spectacle affola son cœur : sur un matelas de fortune reposait Lucas, visiblement très mal en point, et Logan se tenait debout devant lui, adoptant une posture plutôt menaçante. La posture d’un alpha défendant son territoire et sa meute.
- Non Logan !!
Il bondit pour venir se mettre entre l’alpha et son âme sœur, conscient qu’il ne faisait pas le poids face aux muscles de Logan mais incapable de faire autrement que de venir protéger Lucas. Il écarta les bras comme pour bien montrer qu’il ne laisserait pas l’alpha l’approcher et malgré lui, même s’il devait plus avoir l’air ridicule vu sa carrure et son statut au sein de la meute, il adopta une posture de défense plutôt agressive, n’hésitant pas à montrer les crocs devant son alpha. Alpha capable de le tuer d’un coup bien placé : cela n’avait aucune importance alors que la vie de Lucas était en jeu.
- Je ne te laisserai pas lui faire de mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stay away from my Wolves
Avatar : Joe Manganiello
Gouttes de sang : 1177
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 32
Localisation : Salon de tatouage / Manoir de la Meute

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force10
Agilité1
Dextérité 4
Furtivité0
Constitution5
Endurance3
Réflexion 2
Experience7
Trait Racial7

BAD LOVE
Logan lève les yeux au ciel en entendant le petit chasseur. Bien sûr, ça ne le surprend pas venant d’un jeune chasseur qui n’a pas l’air d’avoir la maturité d’un homme. Comme si Logan était du genre à violer… Mais venant d’un garçon en sale état, menotté et dans une salle qu’il ne connait pas, il s’était attendu à des gémissements voir des pleurs. Et le voilà qui lève le menton et le défie du regard. Ça lui donnerait presque envie de lui donner une claque pour lui remettre les idées en place mais à ce stade-là, ce serait de la torture pure et simple. Lucas s’est déjà pris tellement de coups…

Le grand loup pousse un grognement lupin et secoue la tête.

- Cesse de jacasser pour ne rien dire. Si j’avais voulu te tuer, je me serais pas fait chier à te transporter dans mon coffre jusqu’ici. Tu ferais mieux de te la fermer et de m’écouter attentivement. Je veux tout savoir sur…


Logan referme brutalement la bouche quand il entend la tornade qui s’approche à grandes enjambées. Et cette tornade a un nom : Nathaniel. L’oméga le plus puissant de sa meute, soutenant contre vents et marées la famille de lupins sur ses frêles épaules. Logan attend donc qu’il se ramène dans la salle avec eux, ce que le blondinet fait en moins de quelques secondes.

Et le voilà qui s’agite, qui pousse des cris d’orfraie, qui se jette entre Logan et Lucas en secouant les bras en guise de de barrage. Le grand loup fronce les sourcils de désapprobation devant cette attitude irrévérencieuse et finit par se hérisser entièrement, ses yeux jetant des éclairs à l’ultime affront : Nathaniel ose lui montrer les dents. A Logan, son alpha, le meneur de la meute, le loup dominant ! Logan pousse aussitôt un long grondement d’avertissement et se dresse de toute sa hauteur. Il découvre également ses dents et fixe son oméga avec froideur :

- NATHANIEL ! Gronde-t-il comme un animal. Tu oses dévoiler tes dents devant moi ?!!

Pris de colère, Logan lui attrape brutalement la gorge et rapproche son visage furieux du sien :

- J’aurais pu le tuer dix fois, idiot ! Et toi… Tu me montres les dents ?!!
Crache-t-il, ses paroles fouettant l’air de la dureté de sa voix.

Logan resserre sa pression sur sa gorge et finit par le repousser avec brusquerie.

- Demande-moi pardon avant que j’explose. Dit-il en essayant de contrôler le loup niché dans son torse qui crache des flammes et qui hurle sa colère. Et les excuses ont intérêt à être sincères.



© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Colton Haynes
Gouttes de sang : 803
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 29
Localisation : Là où je peux me faire de la tune

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force3
Agilité3
Dextérité 6
Furtivité4
Constitution3
Endurance4
Réflexion 2
Experience2
Trait Racial3

ft. Logan, Nathaniel & Lucas

Entre tes griffes



Je grimace, toujours le dos appuyé contre le mur froid de ce sous-sol des plus flippant. J'ignore parfaitement si je vais m'en sortir ou s'il va me torturer pour x ou y raison avant de m'ôter la vie. Mais au moins, je suis presque sûr de savoir où je suis et malheureusement pour moi, avec qui je suis. Vu sa carrure, sa dégaine, ce doit être l'alpha et c'est précisément ce qui m'inquiète, précisément celui que j'espérais ne jamais rencontrer. Nathaniel m'avait bien expliqué que pour mon bien, il fallait mieux éviter que la meute soit au courant ou même que je croise simplement la route du dominant. Mon odeur doit être imprégnée sur le blond et je me doutais qu'il ne s'agissait plus que d'une question de temps avant que nos chemins ne se croisent. Même si maintenant que je vois l'armoire qu'est le brun, je me rends bien compte que c'est également pour sa propre sécurité que Nathaniel m'avait conseillé la discrétion.

- Cesse de jacasser pour ne rien dire. Si j’avais voulu te tuer, je me serais pas fait chier à te transporter dans mon coffre jusqu’ici. Tu ferais mieux de te la fermer et de m’écouter attentivement. Je veux tout savoir sur…

Hé bien oui, il n'a pas tord, le petit voyage dans son coffre avait été d'ailleurs fort peu plaisant pour moi mais là aussi, je sens que de le lui rappeler me vaudrait ni plus ni moins qu'une tribu de dents cassées. Et malheureusement, suite à sa dernière phrase, je pense savoir tout à fait de quoi il me parle. Tout savoir sur son oméga et moi. Mais même si j'aurais parié que c'était juste l'idée de parler de notre couple qui l'avait fait s'arrêter net, je compris bien rapidement que ce n'était pas le cas. J'entendis les escaliers grincer, la porte claquée et mon amant surgir du néant.

- Non Logan !! Je ne te laisserai pas lui faire de mal !

Mon cœur fit un bon soudain dans ma poitrine. Je pense qu'il s'agit bien de la première fois, où je ne suis absolument pas heureux de voir Nathaniel. Je pouvais déjà sentir l'alpha totalement tendu, les muscles bandés, un seul coup de poing suffirait à lui dévisser la tête. Je m'apprêtai à intervenir, à faire quelque chose, mais un frisson d'horreur me balaye le corps tendit que j'entends les deux, à tour de rôle, pousser des grondements bestiaux, et se montrer les dents. A cet instant plus de doute, je suis bien entrain d'observer deux chiens se défier, crocs sortis et poils hérissés.

- NATHANIEL ! Gronde-t-il comme un animal. Tu oses dévoiler tes dents devant moi ?!! J’aurais pu le tuer dix fois, idiot ! Et toi… Tu me montres les dents ?!!

Sur ces mots, il l'attrape par la gorge et mon corps se soulève. C'est effectivement un affrontement hiérarchique, je ne vois plus deux humains, mais bien deux animaux.

- Demande-moi pardon avant que j’explose. Et les excuses ont intérêt à être sincères.


Tirant légèrement sur la chaîne, je serre légèrement la mâchoire. Je me redresse un peu, toujours sur assis sur le matelas, je fixe Nathaniel. Je comprends qu'il ai eu peur pour moi, je me serais déchaîné aussi si je l'avais trouvé enchaîné au fond de la cave de mon frère par exemple. Mais je ne me fais aucune idée, ni lui ni moi ne faisons le poids face à son Alpha, il est donc d'usage de tenter d'en sortir avec le moins de déchirure possibles.

- Nath ... Regarde moi, je vais bien tu vois ? Tout est bon. Y a eu méprise. On va éclaircir le malentendu, mais faut que tout le monde se calme avant.

La voix la plus posée et calme possible, il s'agit surement de la chose la plus intelligente que j'ai dit depuis longtemps. Délicatement, je tire le t-shirt de mon amant vers le bas. Peut-être que si le brun se sent à nouveau supérieur il se calmera ? Je dois avouer ne rien connaître sur la meute encore et c'est là que je me maudis de ne pas avoir posé plus de questions à Nathaniel avant.


- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

 Bad Love - ft Lucas Liska & Nathaniel Starck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nathaniel Hawthorne - La lettre écarlate
» Premier love....
» Love me tender
» [O'Faolain, Nuala] Best Love Rosie
» I love you Phillip Morris de Glenn Ficarra et John Requa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Diaries :: Mystic Falls :: Les Logements :: Manoir de la meute "Magina"-