Always and Forever
Ils sont là, tout prêt. Ils vous regardent avec tentation, avec envie, avec avidité de sang, de pouvoirs et de vengeances. Les démons sont là. L'inquiétude augmente d'un cran quand les sorciers découvrent son arrivé. L'ange déchu le plus redouté du monde entier est en marche vers cette ville, vers ce monde. Des rumeurs ? Haha...
A savoir
♠ Le forum est interdit au moins de 16 ans au vu du contenu de certains écrits. Nous le déconseillons au moins de 18 ans.
♠ Le contexte du forum se base sur l’univers de la série « The Vampire Diaries ». Cependant nous allons en dévier pour rendre l’univers unique.
♠ Nous demandons un minimum de 250 mots par réponse et une orthographe correcte. Toutes les relations entre adultes consentants sont acceptées!
♠ La violence est autorisée tant qu’elle ne tourne pas au sadisme pur et qu’une mauvaise ambiance règne sur le forum !
♠ Pensez à corriger vos textes, on critique souvent bonpatron, mais il n'en reste pas moins un moyen de contrôle...
♠ Design by Sadja - alias Elena Gilbert - et Balou


Evénements
C’est une étrange période que nous vivons-là… Une tension semble peser sur la ville de Mystic Falls, et la majorité des gens ne savent même pas pourquoi… La nuit semble s’abattre bien plus tôt qu’à l’ordinaire, il règne une ambiance malsaine, lugubre… Mais les créatures savent ce qui cloche. Les démons sont revenus sur Terre. Ils marchent parmi nous, s’assoient à notre table, mangent avec nous. Mais non contents de profiter de la Terre et de ses occupants, les démons élaborent un plan, une conspiration contre l’Humanité toute entière. Elle est apparue dans les songes des sorciers et des sorcières : Lucifer veut revenir parmi nous. Pour cela, le portail qui mène aux enfers doit être une nouvelle fois ouvert. L’incantation est longue, et puissante. Une nouvelle menace apparaît : les créatures elles-mêmes ! La construction du portail perturbe la magie environnante. Les bagues magiques cessent de fonctionner. Les loups et les hybrides se transforment contre leur volonté. Les vampires semblent pris de frénésie soudaine et meurtrière. Les sorciers perdent subitement leurs pouvoirs. Plus personne n’est en sûreté.

Il reste encore un peu de temps. Du temps pour former une résistance. Pour contrer les forces du mal. Ou tout simplement pour sauver ses proches.Sauf si... Vous désirez son retour.


Postes Vacants

Membre du Mois

Staff






 

 Lover is childlike - ft. Adam Jägger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Jennifer Lawrence
Gouttes de sang : 687
Date d'inscription : 17/02/2016
Un soupir. Puis, plus rien. Aucun bruit ne dérange cet instant. Je fixe les nuages qui se baladent paresseusement dans le ciel, porté par un vent somnambule. Je n’ai pas envie de bouger d’ici, pas envie de replier ma carcasse, pas envie non plus d’affronter une réalité qui n’est plus la mienne. Je divague sans doute un peu, mais dernièrement, il m’arrive souvent de penser que ma vie ne vaut rien. Il y a bien Lucas… Mais Lucas a lui aussi ses problèmes et je ne souhaite pas l’embêter davantage. Un autre soupir. Comme si la vie était si simple, comme si elle méritait vraiment que je m’y attarde… Comme si c’était important. Je ferme les yeux. Les mains derrière la tête, j’ai l’impression que tout est immobile. Que le temps s’est arrêté et qu’il s’est arrêté pour me permettre de souffler un peu. Ce n’est qu’une illusion et je le sais. Parce que bientôt, je devrai retourner à cette vie qui me traîne avec elle, m’enlace et m’empoisonne. Parce que ma vie devient si lourde à traîner… Ce n’est qu’un immense fardeau. Inutile de rêvasser plus longtemps : je connais la suite de l’histoire. Repliant mes jambes, j’étais désormais assise en tailleur sur ma planche à roulettes. La casquette bien vissée sur la tête, je rabattis mon capuchon. La forêt n’était pas mon endroit préféré, mais au moins, c’était un endroit qui me procurait une discrétion qu’il m’était impossible de retrouver ailleurs. J’aurais pu pleurer toutes les larmes de mon corps ici sans que personne ne voie toute l’étendue de ma tristesse.

Le poids que je supportais chaque jour devenait plus lourd. Si mes épaules désiraient se décharger de tout ce que je vivais, il m’était presqu’impossible de le faire. À qui pouvais-je confier ce fardeau sans risquer de faire ployer la personne sous le poids immense d’une vie détruite? Non, il était impossible pour moi d’imposer ça à quiconque. Je fus soudainement interrompue dans mes pensées par un bruit qui venait des buissons. Quelque chose avait bougé. Je savais que l’endroit grouillait de bestioles de toutes sortes et je n’avais pas envie de servir de repas à l’une d’entre elles. Me relevant d’un bond, je glissais mon skate dans les bretelles de mon sac et me mis à courir. J’entendis un grognement qui n’avait rien pour me rassurer. Il fallait que je sorte d’ici, que je retourne à la civilisation. Les branches des arbres fouettaient mon visage puisque je n’arrivais pas à les écarter toutes de mon chemin. Ma respiration devenait de plus en plus saccadée. Mes jambes finiraient par me lâcher. Il fallait que je sorte d’ici. Mon cerveau n’arrivait plus à trouver le chemin du retour. M’éloignais-je du chemin ou étais-je en train de m’en rapprocher? Impossible à dire.

Une racine stoppa net ma course et fut la raison de mon vol plané. J’atterris sur le sol, à plat ventre, ce qui me coupa le souffle. Je me retournai rapidement et vis deux yeux qui m’observaient. Le loup qui se tenait devant moi semblait immense. Sa bouche dévoilait des crocs prêts à déchiqueter la moindre parcelle de mon corps. J’avais envie de mourir, mais peut-être pas de cette façon. Ma respiration se faisait plus saccadée et j’étais incapable de me mouvoir facilement. J’essayai de me remettre sur pied et ma cheville droite provoqua une douleur intense. Je ne pus retenir un cri qui se fraya un chemin de ma gorge jusqu'à mes lèvres. Merde! Ça faisait vraiment mal! J’espérais juste qu’elle n’était pas cassée : une foulure, on s’en remettait plus facilement. Je n'avais pas vraiment le temps de réfléchir à ma blessure. Il fallait que je réagisse à la situation qui se produisait devant moi.

Le loup s’avançait lentement. Son poil, hérissé sur son corps, m’informait qu’il n’avait sans doute pas envie que je lui caresse le dos. J’pouvais toujours crier, mais je savais bien que c’était inutile : qui viendrait m’aider ici? Presque personne ne venait se balader dans ce coin de la forêt. Alors, inutile d’évoquer cette option. Grimper à un arbre? Impossible, j’étais dans l’incapacité de me lever. Je n’avais pas un millier d’options qui s’offrait à moi. Je pris ma planche, prête à l’utiliser comme une arme si jamais il s’approchait trop. Craintive, je savais bien que je n’avais aucune chance si le loup décidait de m’attaquer. Je désirais le voir partir et le plus loin possible. Une pensée me vint alors pour Lucas : il serait bien le seul à s’inquiéter si jamais je disparaissais subitement. Ça doit être bien quand on a quelqu’un qui s’ennuie de nous, quelqu’un qui nous aime vraiment… Mais l’amour, c’est pour ceux qui ont encore espoir que leur vie peut s’améliorer. Et moi, j’en avais aucun…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

 Lover is childlike - ft. Adam Jägger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amber Benson (Tara) et Adam Bush (Warren)
» Adam Bomb
» Adam Lambert-What do you want from me ?
» Dossier Adam Hughes
» [Nothomb, Amélie] Ni d'Eve ni d'Adam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Diaries :: Mystic Falls :: La Forêt-