Always and Forever
Ils sont là, tout prêt. Ils vous regardent avec tentation, avec envie, avec avidité de sang, de pouvoirs et de vengeances. Les démons sont là. L'inquiétude augmente d'un cran quand les sorciers découvrent son arrivé. L'ange déchu le plus redouté du monde entier est en marche vers cette ville, vers ce monde. Des rumeurs ? Haha...
A savoir
♠ Le forum est interdit au moins de 16 ans au vu du contenu de certains écrits. Nous le déconseillons au moins de 18 ans.
♠ Le contexte du forum se base sur l’univers de la série « The Vampire Diaries ». Cependant nous allons en dévier pour rendre l’univers unique.
♠ Nous demandons un minimum de 250 mots par réponse et une orthographe correcte. Toutes les relations entre adultes consentants sont acceptées!
♠ La violence est autorisée tant qu’elle ne tourne pas au sadisme pur et qu’une mauvaise ambiance règne sur le forum !
♠ Pensez à corriger vos textes, on critique souvent bonpatron, mais il n'en reste pas moins un moyen de contrôle...
♠ Design by Sadja - alias Elena Gilbert - et Balou


Evénements
C’est une étrange période que nous vivons-là… Une tension semble peser sur la ville de Mystic Falls, et la majorité des gens ne savent même pas pourquoi… La nuit semble s’abattre bien plus tôt qu’à l’ordinaire, il règne une ambiance malsaine, lugubre… Mais les créatures savent ce qui cloche. Les démons sont revenus sur Terre. Ils marchent parmi nous, s’assoient à notre table, mangent avec nous. Mais non contents de profiter de la Terre et de ses occupants, les démons élaborent un plan, une conspiration contre l’Humanité toute entière. Elle est apparue dans les songes des sorciers et des sorcières : Lucifer veut revenir parmi nous. Pour cela, le portail qui mène aux enfers doit être une nouvelle fois ouvert. L’incantation est longue, et puissante. Une nouvelle menace apparaît : les créatures elles-mêmes ! La construction du portail perturbe la magie environnante. Les bagues magiques cessent de fonctionner. Les loups et les hybrides se transforment contre leur volonté. Les vampires semblent pris de frénésie soudaine et meurtrière. Les sorciers perdent subitement leurs pouvoirs. Plus personne n’est en sûreté.

Il reste encore un peu de temps. Du temps pour former une résistance. Pour contrer les forces du mal. Ou tout simplement pour sauver ses proches.Sauf si... Vous désirez son retour.


Postes Vacants

Membre du Mois

Staff






 

 Hey dude, in lack of purple passions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Jared Padalecki
Gouttes de sang : 462
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 39


Hey dude, in lack of purple passions ?
Ft. Ian Westincher
Ce qui est bien quand on gère un établissement de nuit c'est qu'on a toute la journée soit pour roupiller pour récupérer, soit faire des courses diverses ou encore passer du bon temps avec des ami(e)s, enfin, quand il faut pas aller sur son lieu de travail pour parler de réaménagement de l'espace/gestion des stocks... ou conclure des contrats, es ce le cas aujourd'hui ?, nope, je suis libre comme l'air et vous savez quoi ?, June aussi, elle m'a envoyé un texto pour me le dire, so, après avoir réaliser quelques achats (bouffe...), je file rejoindre ma bien aimée et passe une bonne partie de l'après-midi avec elle, what ?, es ce que je me suis réconcilié avec mon big brother depuis notre dernière dispute ?, la réponse est non, ça fait plus de quinze jours que je ne l'ai ni vu ni parlé, même pas par téléphone et pour ceux/celles qui se posent la question, mon dealer, Bastian, m'héberge depuis cette énième prise de bec avec Ian, oui, vous avez bien lu, la cohabitation se passe bien, on se shoote ensemble, ce qui est parfois assez folklo, c'est pas bien je sais, je continue aussi de chasser en parallèle; seul évidemment.

Anyways, le temps passe et vient malheureusement le moment de quitter miss Dark car le travail m'appelle, inutile de dire que j'ai pas envie de me séparer d'elle mais faut bien bosser; je m'éclipse après lui avoir un kiss fougueux. Ayé, de retour chez mister Nordpol, il est pas là, pas grave, je file sans tarder sous la douche puis pars au bunker, on a prévu de tester un nouveau truc ce soir, j'espère que ça plaira aux clients; croisons les doigts pour que ce soit le cas.

Les heures s'écoulent, la boîte est une fois de plus bondée, l'alcool coule à flot..., vu le nombre de gens de plus en plus croissant, je vais finir, si ça continue comme ça; par être obligé de faire des travaux d'agrandissement. Anyways, la soirée/nuit se déroule sans problème, espérons que cela dure; je me ferais, dans le cas contraire, un plaisir -et les videurs aussi- de virer les contrevenants de l'établissement, cela est d'autant plus vrai concernant mon aîné, j'ai décidé que Ian n'était plus le bienvenu ici depuis notre dernière querelle, les vigiles sont prévenus, what ?!; pas envie de me reprendre la tête avec lui devant tous les clients.

So, tout le monde s'amuse bien, moi y compris même si je reste vigilant et excellente nouvelle, la nouvelle chose mise en place ce soir fonctionne du tonnerre, un succès total, le chiffre d'affaire va significativement enflé grâce à ça; awesome ! Alors que je discute avec quelques personnes, un de mes employés vient me prévenir que j'ai un appel, j'abandonne alors mes interlocuteurs et monte dans mon bureau pour répondre au coup de fil au calme.

Les minutes au téléphone s'écoulent, blablabla...puis la conversation téléphonique prend fin; je raccroche. What next ?, j'observe la foule par les vitres de la pièce.

-what the Hell ?!

Si je dis ça c'est parce que je viens de remarquer Ian, à l'intérieur de la boîte, parmi la foule, qu'es ce qu'il fou là ?, il souhaite peut être faire la paix, hum, vu la tête qu'il tire j'en doute, heureusement que j'ai dit à mon personnel chargé de la surveillance de le refouler s'il se pointait; no comment ! Enfin bref, je redescend, interpelle le premier videur -pas un petit gabarit- que je croise et lui dit d'aller reconduire mon frangin à la porte d'entrée; j'observe l'exclusion en restant dans l'ombre pour pas que Ian me repère.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Law of The Avocado
Avatar : Jensen Ackles
Gouttes de sang : 1478
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force3
Agilité3
Dextérité 3
Furtivité3
Constitution3
Endurance4
Réflexion 4
Experience4
Trait Racial5


Hey dude, in lack of purple passions ?
Ft. Ian Westincher
Cela faisait deux longues semaines que le chasseur était au Paradis. Il semblait enfin pouvoir respirer, enfin pouvoir se soucis de ses vrais problèmes plutôt que ceux causés par son cadet. Cadet qui s’était tiré après une vilaine dispute, comme ils leur arrivaient d’avoir plutôt fréquemment. Dans les fratries, souvent les disputes se dissipaient au commencement de l’âge adulte, ou vers la fin de l’adolescence, mais le cas Westincher restait en dehors de ces moyennes car même lorsqu’ils étaient plus proches de la trentaine que de la vingtaine, les deux hommes arrivaient encore à se mettre des bâtons dans les roues. Leurs différences était peut-être ce qui les séparait le plus, mais c’était assurément le comportement du plus jeune et l’intolérance de l’aîné qui animait ce feu qui brûlait sans arrêt depuis plusieurs années. L’avocat savourait ce calme qui habitait la maison depuis le départ de Justin. Il était à ses yeux mérité. Plus d’odeur de beuh dans la maison, plus de petit frère qui prenait des droits personnels sans penser au fait qu’il n’était pas seul entre ces quatre murs.

Oui, cela avait tout pour plaire à Ian qui vivait depuis plus calmement. Il avait moins de gêne à inviter Elizabeth chez lui, sachant que son frère n’avait pas pu laisser trainer une capote usagée comme guise de cadeau dans la cuisine suite à un plan cul, vu qu’il n’était plus là. Cependant les choses n’étaient plus comme avant et cela le touchait également. Il n’y avait plus le bruit de la télé quand il rentrait, il n’y avait plus personne avec qu’il pouvait parler de sa journée de merde, car oui même s’ils ne se croisaient pas souvent, les deux frères n’en restaient pas moins une famille et étaient les derniers représentants de cette dernière.

Un élément cependant vint sortir l’ancien universitaire de sa zone de confort : l’aveux de Caroline quant aux bagues de jour, quant à la possibilité – pour les vampires qui en possédaient une – de pouvoir se dorer la pilule au soleil comme un simple humain. Terrible nouvelle qui bouleversa le Westincher et qui remettait tout ce qu’il avait su en question. Tous ses repères, tout ce qu’il avait pensé justes s’étaient écroulés pour laisser place à des ruines. Ce ne fut pas la seule nouvelle qui retourna le chasseur. Les vampires pouvaient être « humains ».

Beaucoup de barrières pouvaient séparer les deux frères, cependant Ian ne se pouvait pas de laisser son cadet dans l’ignorance. L’avocat pouvait être en froid avec Justin, cela ne le changeait pas pour autant et il restait quelqu’un d’avenant et surtout de loyal. S’il l’appelait au milieu de la nuit pour une raison justifiée, L’ancien universitaire serait le premier à le rejoindre pour l’aider. Au plein milieu de la nuit, c’était le cas, mais il n’avait pas reçu d’appel de son frère qui était en train de travailler et qui à voir ne jugeait pas bon de le voir dans son affaire. Le chasseur se mit à se débattre, tout en insultant les videurs qui le ramenèrent vers la sortie avec une poigne sûre. Une fois les portes fermées derrière lui, il soupira. Vu qu’il ne pouvait pas le faire de cette façon, il allait le faire à l’ancienne !

Il se retrouva devant une fenêtre, celle qui semblait être celle du bureau de Justin au vu de comment l’intérieur était agencé : un réel bordel. Pour y arriver, Ian avait dû monter par les vieux escaliers de secours rouillés après avoir escaladé un container pour les sacs poubelles. Sa théorie se confirma quand son cadet rentra dans la pièce. Il se cacha alors, se plaquant contre le mur et attendit qu’il soit seul avant de toquer contre le carreau de la fenêtre.


Code by Joy


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Jared Padalecki
Gouttes de sang : 462
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 39


Hey dude, in lack of purple passions ?
Ft. Ian Westincher
Rebelote, j'ai une fois de plus quitté le manoir, ça devient une habitude on dirait, bref, ça fait maintenant un peu plus de deux semaines, je vous raconte pas l'immense bouffée d'oxygène que ce break me procure, ou es ce que je crèche ?, chez mon dealer, rien que ça, la cohabitation avec Bastian se passe bien, il est beaucoup moins tendu du string...que mon aîné, je me demande pourquoi Ian et moi n'avons de cesse de nous prendre la tête ces derniers temps, le stress de nos boulots ?, le fait de ne pas parvenir à mettre la main sur le vampire qui a tué nos parents ou celui de vivre ensemble comme deux frères siamois ?, no idea, ce qui est sûr c'est qu'un cap est atteint, lequel ?, bonne question, je me demande ce que sera l'épilogue, je vais peut être finir dans mon propre appart, l'avenir le dira, si c'est le cas, ce sera pas pour autant la fin de notre relation fraternelle; je me précipiterais toujours pour venir en aide to my pain in the ass bro; même au beau milieu de la nuit.

Anyways, des nouvelles de Ian depuis ? nope, pas de nouvelles, bonnes nouvelles comme on dit, je m'inquiète pas plus que ça, il sait se défendre, peut être même mieux que moi si ça se trouve, concernant sa présence, je ne saurais dire s'il me manque, laissez moi réfléchir un instant...non...enfin... !

So, les jours passent, alors que je suis à la boîte de nuit et que je pose mon regard sur les clients du jour en contrebas, via la fenêtre de mon bureau, je remarque mon frangin dans la foule, je m'empresse alors de redescendre et demande à des vigils, sans me faire voir de mon frère, de le raccompagner dehors, Ian apprécie évidemment pas, le connaissant, je doute qu'il en reste là, l'avenir le dira, autre chose, je mentirais en disant que sa présence ne m'intrigue pas, bah ouais, lui qui fou habituellement jamais les pieds ici, il doit avoir une sérieuse raison pour avoir fait l'effort de venir, j'aurai peut être pas dû le mettre dehors, trop tard, c'est fait; tant pis.

Enfin, bref, la suite ?, je suis accosté par l'un de mes employés, il souhaite me parler, je remonte alors dans mon bureau avec lui, ayé, nous nous installons puis je l'écoute, l'individu me demande un congé exceptionnel pour raison familiale; un décès. La discussion dure quelques minutes, j'autorise évidemment mon salarié à prendre quelques jours pour assister à l'enterrement de son proche puis celui ci, une fois son souhait obtenu, quitte la pièce, je me retrouve donc de nouveau seul; pas pour longtemps cela dit.

N'ayant une fois de plus aucune raison de rester dans la pièce, je me dirige de nouveau vers la porte et dirige ma main vers la poignée du panneau mobile, je ne pose cela dit pas mes doigts sur l'endroit sus cité car j'entend soudain toquer contre le carreau de la fenêtre donnant sur la rue, devinez qui c'est, banco, Ian, je savais bien qu'il allait pas renoncer si facilement, anyways, après avoir fait une petite bitchface et regardé un instant sur le côté, je m'approche de la vitre, légère hésitation mais j'ouvre quand même, pas envie qu'il m'explose le panneau de verre, je m'éloigne ensuite pour le laisser entrer, tout en retournant vers mon burreau et sur un ton froid; je dis...

-salut !

Après m'être assis sur le meuble sus cité et toujours avec le même genre de ton/regard, j'ajoute...

-Qu'es ce que tu veux ?
-Laisse moi deviner...ma clé !


ça commence fort, ça promet !

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Law of The Avocado
Avatar : Jensen Ackles
Gouttes de sang : 1478
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force3
Agilité3
Dextérité 3
Furtivité3
Constitution3
Endurance4
Réflexion 4
Experience4
Trait Racial5
Malgré le bordelisme qu’il pouvait reprocher à son frère, Ian était étonné de voir que son entreprise dans le milieu des boîtes de nuit tenait la route, voire même plus vu que l’établissement semblait bien tourner. Justin gérait plusieurs employés et cela sans se mêler les pinceaux, ce qui impressionnait l’avocat, et encore plus maintenant qu’il se trouvait devant le fameux édifice nommé le « Bunker ». D’où venait ce nom ? L’avocat n’en avait aucune idée, mais ça plaisait aux gens. Peut-être était-ce cette impression que son cadet avait eu de vivre comme dans un bunker toute son enfance ? Le plus jeune des Westincher n’était pas le plus communicatif, et encore moins quand il s’agissait de ce qu’il faisait au travail. Comme s’il avait besoin de cacher cette partie de sa vie à son aîné – qui avait arrêté de le questionné là-dessus depuis un bon bout de temps.

L’ex-universitaire se retrouvait alors devant ce bâtiment, à l’observer tout en se posant mille-et-une questions alors que le brouhaha des basses retentissait jusqu’à ses oreilles qui étaient, il fallait l’avouer, pas habituées à ce genre de bruit. L’avocat n’était pas le plus grand festif qui existait sur Terre, mais il était plutôt du genre casanier, à faire des petites soirées avec son entourage proche dans la villa. Tout à coup, il se confrontait avec l’univers de Justin, un univers qu’il n’avait jamais aperçu, imaginé et ce fut une sensation plus qu’étrange qui vint se glisser dans ses tripes – en plus du fait qu’il venait pour une réconciliation, ou du moins quelque chose qui y ressemblait, alors que c’était lui qui l’avait foutu à la porte. Après un long moment d’hésitation, l’aîné de la fratrie se lança dans la file d’attente et pu rentrer après quelques minutes qui lui semblèrent être une éternité.

Ian n’eut cependant pas la joie de pouvoir arriver au comptoir pour commander un alcool fort – afin de pouvoir se libérer un peu l’esprit avant d’aller voir son cadet – qu’il se retrouva avec deux gorilles à ses côtés qui le prirent par-dessous les bras pour le tirer dehors malgré les quelques phrases qu’il tenta de sortir. Une fois jeté dehors, il se jura de demander à son frère un remboursement.

Ses mains rencontrèrent l’acier froid de l’échelle de secours qui allait l’aider à se retrouver au même niveau que le bureau que devait occuper son frère. Il grommelait intérieurement, traitant Justin de tous les noms. Putain, qu’est-ce que je ne ferai pas pour lui ! Pensa-t-il à voix basse alors qu’il arrivait enfin à ce qui devait être le bon étage. Après avoir vérifié que le passage en acier ne faisait pas trop de bruit, il se mit en marche vers une fenêtre illuminée par une lumière tamisée, mais plus claire que celles qui se trouvaient en bas. Et Bingo ! Celui qui avait quitté la villa deux semaine plus tôt se trouvait avec un employé, ou un quelconque homme. Ian attendit que son cadet soit seul avant de toquer contre la vitre. Un seul moment, l’avocat avait pensé qu’il n’allait pas le regarder et qu’il allait l’ignorer, comme il savait si bien le faire pour fuir les problèmes. Il le savait, il l’avait vu et c’était réciproque, il avait presque pu entendre ce soupire si familier à travers les carreaux. Il lui adressa alors une tête bizarre à laquelle Ian répondit d’une mimique pour lui montrer qu’il n’était pas là pour rigoler, mais le comprendrait-il ? Son dadet de frangin vint lui ouvrir la fenêtre par laquelle il entra pour atterrir sur un parquet.
-Salut. Lui répondit-il sans savoir vraiment comment commencer la discussion. Le ton de son frère le mettait plutôt dans une mauvaise situation.
Le laissant aller s’asseoir, Ian respira lentement avant de soupirer à ses mots.
-Putain, je ne suis même pas entré que tu commences déjà… Tu veux qu’on recommence comme il y a deux semaines ou quoi ? Moi je suis venu sur ton terrain pour te parler de… Laisses tomber, enfaite je crois que j’ai fait une erreur en venant te déranger. Grommela-t-il avant de se diriger vers la porte. Et pas besoin de tes gorilles pour me ramener à la porte comme un malpropre, je sais où elle se trouve ! Allait-il le retenir ? Personne ne le savait.


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Jared Padalecki
Gouttes de sang : 462
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 39


Hey dude, in lack of purple passions ?
Ft. Ian Westincher
Même si je suis, depuis un peu plus de deux semaines maintenant, content de plus avoir mon gueulard d'aîné sur le dos, je dois admettre que je commence à en avoir marre de cette période de tension entre lui et moi, ça me manque l'époque ou on était méga proche et qu'on s'entendait super, ça remonte pas à si longtemps de ça quand j'y pense, je me demande bien ce qui a pu se produire pour qu'on en arrive là, es ce que ma relation adultérine avec June y est pour quelque chose ?, c'est vrai que c'est pas facile de garder le secret, es ce que j'ai parlé de cela (ras le bol de nos querelles stériles) à Ian ?, évidemment que non, pourquoi ?; j'en sais rien à vrai dire.

Anyways, revenons au présent. Alors que je suis au boulot et que le nightclub est, comme d'habitude, plein, je remarque mon frangin parmi la foule, je trouve rien de mieux à faire qu'à le foutre dehors, pour une fois qu'il vient jusqu'ici, qu'es ce que je peux être con parfois, j'ai réagi impulsivement sur le moment, notre dernière dispute m'est revenu instantanément à l'esprit en le voyant, du coup...; faut vraiment que je travaille à l'amélioration de ce côté de ma personnalité.

Bref, bien que mes gars de la sécurité , je doute que Ian en reste là et...la suite des évènements me donnent raison puisque je le retrouve derrière la vitre de mon bureau donnant sur la rue, je le fixe froidement et hésite un instant à lui ouvrir mais je lui permet finalement d'entrer, pourquoi ?, la curiosité, il a sûrement pas fait l'effort de venir jusque ici pour rien, so..., même si je le cache bien; je suis quand même content de le revoir.

What next ?, bah, après les salutations d'usage, je...continue d'être hostile envers mon frangin, pas très malin de ma part, je sais mais bon, j'en veux encore à Ian, comment celui ci réagi à ma provocation ?, mal bien sûr puisqu'il décide finalement de repartir aussi vite qu'il est arrivé, je refais une petite bitchface/roule des yeux pendant que je l'écoute puis, alors que Ian se dirige vers la porte et agrippe la poignée de porte, je fixe le sol en faisant, cette fois ci, une expression faciale un peu différente de la première, quel genre ?, genre navré d'avoir encore fait mon offensif, Ian le voit pas puisqu'il me tourne le dos à ce moment là; faut vraiment que j'apprenne à être moins provocateur et plus conciliant. Alors que mon big bro ouvre le panneau mobile; j'interrompt son action en disant...

-Wait, t'en vas pas !

Petit silence puis j'ajoute...

-Désolé de t'avoir parlé comme ça et...de t'avoir viré comme je l'ai fait, j'aurai pas dû; excuse moi.

Dis je, en regardant le sol/devant moi; toujours avec le même regard navré que plus haut.

Suis je sincère ?, oui, totalement. Après avoir croisé, un instant et silencieusement, le regard de mon aîné; je reprend sur un ton plus amical et dis...

-So, quelle est la raison de ta présence ici ?
-Tu viens montrer tes dons de danseur à mes clients ?!
-J'éviterais à ta place !


Es ce que Ian danse bien ?, pas vraiment !, pas sur le genre de musique qui est diffusée au Bunker en tout cas, what ?!; j'essaye de détendre l'atmosphère comme je peux.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
The Law of The Avocado
Avatar : Jensen Ackles
Gouttes de sang : 1478
Date d'inscription : 28/07/2013
Localisation : Mystic Falls

Feuille de personnage
Inventaire:
Feuille de Caractéristiques:
Feuille de CaractéristiquesPoints
Force3
Agilité3
Dextérité 3
Furtivité3
Constitution3
Endurance4
Réflexion 4
Experience4
Trait Racial5
Depuis longtemps, les deux frères n'échangeaient plus que des banalités comme la météo. La communication entre les Westinchers avaient glissé de plus en plus en direction du bas, devenant compliquée, pour ne pas dire impossible ! Aux yeux d'Ian son cadet faisait tout de travers. Il ratait chaque occasion de dire ce qui n'allait pas, préférant fermer les yeux sur le problème. Mais ce que l'aîné ne voyait pas, c'était qu'il créait ce comportement chez son cadet, ou du moins en partie. C'était à cause de ses critiques et de ses reproches que Justin se refermait comme une huitre. Bien sûr il n'était pas le seul fautif vu que son frère avait la même capacité pour communiquer qu'une moule, du moibs à ses yeux. Avec lui, le plus jeune de la fraterie n'avait jamais réussi à s'exprimer juste. Plusieurs fois l'avocat s'était posé la question si cétait sû au fait qu'il soit son grand frère, mais l'interrogation était toujours en suspens et allait rester dans ce statut encore un moment !

Mais alors qu'il vit Justin après être entré dans son bureau, il vit un autre homme, un homme différent de celui qu'il avait l'habitude de fréquenter. Et quelle différence ! Malgré toute sa bonne volonté, l'avocat se retrouva rapidememt pied au mur. Trop, c'était trop alors il prit l'initiative de partir après avoir fait comprendre à son cadet qu'il avait dépassé les bornes, soulignant le fait qu'il soit même venu ici-même - ce qui était un effort pour lui mais il se contentait de le penser.

L'avocat se retrouva coupé dans son élan alors qu'il allait partir tout seul... par la voix de Justin. Surpris, il s'arrêta et écouta son cadet avant de se retourner pour croiser son regard. Ce fut sans parole qu'il répondit à ses excuses, son regard et le fait qu'il était tout de même resté en donnait long sur ses intensions.
- Si tu veux faire fuir tous tes clients, c'est une bonne idée ! lui répondit-il du tac au tac, avec un léger sourire comme il ne lui avait plus adressé depuis un bail.
Il se rapprocha et prit place en face de Justin, prenant appui sur un meuble.
- Tu as deux verres et un bon truc bien fort ? Parce que tu vas en avoir besoin... Et moi aussi larce que rien que d'y repenser, c'est l'horreur !
Il vit le regard interrogateur de son frère l'arpenter et il davait qu'il n'allait rien avoir avant de lui avoir donné au moins un petit résumer.
- On a tout faut sur toute la ligne... On se plante depuis des années !


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nouvel habitant
Avatar : Jared Padalecki
Gouttes de sang : 462
Date d'inscription : 16/10/2015
Age : 39


Hey dude, in lack of purple passions ?
Ft. Ian Westincher
La famille, certain diraient que c'est la chose la plus précieuse au monde qu'ils ont et qu'ils feraient tout pour la protéger et d'autres qui diraient que c'est rien que des emmerdes et qu'on peu vivre sans elle, dans quel camp je suis ?, dans les deux car, d'un côté et même si le contexte actuel ne le montre pas, j'aime toujours mon frangin/donnerais ma vie pour lui et de l'autre j'ai de nouveau quitté le domicile familial et évite, depuis maintenant deux semaines, mon aîné, pourquoi ?, parce qu'on s'est encore disputé, bref, grosse source de stress que la famille !

Anyways, après avoir remarqué Ian à la fenêtre de mon bureau, je lui permet, après quelques secondes d'hésitation, d'entrer; je l'écoute puis le salue et poursuis froidement, Ian tarde pas à vouloir partir, vu le ton que j'emploie, je ne peux pas le blâmer; je ne suis pas très amical faut dire. Bref, je le laisse partir ?, nope, je le retiens en m'excusant de ma conduite, Ian reste t il ?, yep, je comprend, par le regard qu'il me lance; qu'il accepte mes regrets.

What next ?, je reprend la parole en faisant une joke, quoi ?!, j'essaye d'être plus agréable que je ne l'ai été jusqu'à présent et y a pas mieux que l'humour. Bref, mon aîné répond sans tarder sur le même ton, je le fixe en souriant légèrement puis mon frangin reprend, il souhaite trinquer avec moi en buvant un alcool fort, je répond à ses paroles en disant...

-Bien sûr !

Je me dirige ensuite vers mon mini bar pour préparer les deux verres. Alors que je verse la boisson éthylique dans l'un des deux récipients, Ian reprend, les paroles qu'il prononce m'intrigue, au point que je stoppe un instant le remplissage des verres et que je le fixe de manière interrogative, petit silence puis je termine ce que je fais, reviens vers lui puis lui dit...

-L'horreur ?...comment ça ?

Je tend un verre à mon frangin, celui ci le prend, il se remet aussi à parler dans la foulée; je l'écoute tout en me ré asseyant sur mon bureau. La suite ?, après avoir avalé une première gorgée de ma boisson; je lui répond...

-Comment ça tout faux ?
-De quoi tu parles ?


Mon frère a le don pour exciter ma curiosité.

Bref, voyant qu'il prend son temps pour répondre, j'ajoute...

-T'attends quoi ?!?, accouche !

Impatient ?, ouais et encore c'est rien là !

J'avale une seconde gorgée de mon verre en attendant de connaître la nouvelle.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

 Hey dude, in lack of purple passions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vos passions, votre métier, vos études...
» Un nouvel éclairage LED pour meubles LACK & BESTA, chez IKEA !!!
» FORD '29 pickup "Deep Purple"
» My purple dream d'Elodie
» [SOFT] DUDE, WHERE IS MY UPDATE? : Toutes les infos de votre WP7 [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Diaries :: Mystic Falls :: Les Rues :: Boîte de nuit "Le Bunker"-